Coopération SLE (Berlin, Allemagne) et les centres de formation au Mali

Dans le cadre d’une coopération de trois ans, le SLE offre ses conseils à cinq centres maliens de formation aux métiers agricoles et horticoles dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Au cœur de la coopération se trouvent les chaines de valeur riz, mangue et pomme de terre, pour lesquelles des innovations – sélectionnées par les Centre d’Innovations Vertes (CIV) – sont élaborées et proposées. L’irrigation à petite échelle, des biofertilisants et de la lutte contre les nuisibles font partie des questions à traiter.

Afin de donner l’accès à ces innovations aux producteurs, le SLE soutient le renforcement méthodologique et didactique du personnel enseignant, le développement de l’offre de formation pour le personnel malien, ainsi que l’élaboration d’une gestion stratégique des connaissances. L’offre de formation doit être orientée sur la pratique et être proche du groupe cible. Ainsi, ce sont des offres pratiques à mettre en place pour des entreprises familiales de petits producteurs agricoles qui apparaitront dans le conseil agricole.

Objectifs

Le projet est composé de trois axes d’action avec les objectifs suivants :

  • Renforcement des capacités :

Dans cette phase, les compétences individuelles du personnel se trouvent au premier plan. Le personnel d’enseignement des centres partenaires est soutenu pour l’approfondissement de ses compétences méthodologiques et didactiques, et pour renforcer ses connaissances des thèmes clés verts à l’aide de différents exemples pratiques.

  • Elaboration des manuels/ guides de formation et d’outils :

Ici, c’est l’offre de formation des centres partenaires qui est visée. Ces derniers seront accompagnés pour l’élaboration de concepts de formation orientés vers la pratique et les groupes cible. Au niveau du contenu, les formations se réfèrent aux innovations du CIV et à d’autres aspects de la bonne pratique agricole.

  • Gestion qualitative de la formation :

À cette étape nous nous penchons sur la manière possible d’organiser durablement les processus de gestion de qualité au sein des centres partenaires. L’objectif consiste en la mise en place de processus assurant le niveau de qualité des nouvelles formations continues (voir l’objectif numéro 2) au-delà de la fin du projet. Cela comprend, par exemple, la mise à jour régulière de l’offre de formation, mais également le travail des anciens étudiants.

Partenaire de coopération         

Le projet est mandaté par la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit) et le CIV correspondant, en lien avec le Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité : http://www.passip.org/

Nos centres partenaires sont le CFC Katibougou, le CFAP Kayes, le CEFE Niono, le CFASPAM Mopti et le CCFAP Sikasso : http://agroforma.org/centres/

Activités

Axe d’action 1 « Développement de capacités »

  • Premier déplacement et analyse des besoins (août et octobre 2016 au Mali)
  • Atelier/ training « Renforcement des capacités didactiques » avec des excursions spécialisées, dialogues d’experts et phase pratique didactique dans un centre de formation supérieure de Berlin (avril/ mai 2017 en Allemagne)

Axe d’action 2 « Élaboration de formations professionnelles »

  • Analyse des besoins spécifiques au groupe cible des centres partenaires (septembre 2017)
  • Atelier « Vers une transformation rurale inclusive et durable : Élaboration des formations » (novembre 2017 au Mali)
  • Tests pratiques de l’utilisation des nouveaux concepts de formation avec des producteurs « Compétence, attitude et responsabilité sur le terrain » (avril 2018 au Mali)

Axe d’action 3 « Gestion de qualité »

  • En préparation : participation de partenaires maliens aux trainings
  • En préparation : activité de lancement, sensibilisation à la gestion de qualité
  • En préparation : atelier intermédiaire sur la mise en œuvre de processus de maintien de la qualité

Direction du projet et supervision : Dr. Susanne Neubert
Personnel spécialisé : Susanne Beurton, Miriam Holländer, Annika Buchholz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *